L'histoire du pain

Manger du pain fait parti de la culture et du patrimoine de l’homme. On suppose que cette habitude alimentaire remonte à l’époque du néolithique en Égypte. Les premières représentations connues du pain se retrouvent sur les murs des tombeaux de l’ancien Empire soit trois mille ans avant notre ère.

Les Égyptiens ont découvert la fermentation. Cette réaction chimique combinée à la maîtrise mécanique de l’utilisation du four est à l’origine même du pain.

D’abord utilisé comme offrande pour les dieux ou comme provision pour le dernier voyage des défunts, le pain va peu à peu prendre une importance considérable dans la vie quotidienne des Égyptiens jusqu’à devenir un aliment essentiel. Une quinzaine de variétés de pains existe à cette époque. Au IIème siècle ap. J.-C., l’historien Athénée dénombre 72 variétés de pain parmi lesquelles le pain mollet, à l’huile et au lait.

La grande vertu du pain est d’avoir su garder la même recette depuis les millénaires. Un simple mélange de farine, d’eau, de levure et de sel. Les gestes de l’artisan boulanger sont restés les mêmes, un travail artisanal et passionné.

[La boulangerie]


Découvrez Dagobert | Produits et services | Idées gourmandes | Célébration du moment | FAQ | Nous joindre

©2005 Dagobert

Conception web Cyber Génération